mardi 11 février 2014

Avant d'y aller, fais toi piquer !

En préparant ton voyage tu te dis qu'il manque quelque chose... Les tongs sont neuves, le sac pèse 25 kilos pour deux semaines... La trousse de médicaments ? Parfaite. Mais alors que faut-il pour survivre en milieu presque hostile ? DES PIQÛRES.

Evidemment, je ne parle pas ici de moustiques ou autre araignées meurtrières mais de vaccination. Si, comme moi, la dernière fois que tu t'es fait vacciner remonte au moment de ta vie ou tu écoutais sérieusement Avril Lavigne, tu es en retard sur les indispensables (même en France, le tétanos c'est dégueulasse). Pour t'en assurer, rend toi dans une pharmacie avec ton carnet de santé et montre le avec un air benêt à la gentille dame qui sait déchiffrer l'écriture illisible de ton médecin.

Iscomigoo sad gif
Un air comme ceci 

Après s'être dit que tu es franchement trop grande pour compter sur ta pauvre mère en termes de piquouse, la gentille dame te dira d'aller consulter ou non. C'est ainsi que va commencer une petite épreuve pour ton corps. Si tu t'y prend à l'avance (fais le), tu as le temps de bien es-pa-cer les rendez-vous chez le médecin. A contrario, si ton stage n'a pas été renouvelé, que tu t'es fait larguer sans ménagement et que la bruine te déprime, il va falloir se dépêcher et encaisser !

Ce qu'il faut savoir :

Aucun vaccin n'est OBLIGATOIRE pour la Thaïlande (mais si tu tapes le nom de quelques maladies sur Doctissimo ou Google images... Bonne chance). Mais il est FORTEMENT conseillé d'être à jour sur la diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite B ainsi que l'hépatite A (qui se chope en... Mangeant. Mais le jeûne m'a toujours attiré) et la tyroide.

Si tu es vraiment en stress, fais donc la rage et l’encéphalite japonaise. "Mais on va en Thaïlande, pas au Japon"... No comment.

NB : Tu peux te faire vacciner par ton médecin ou dans un centre de vaccination. Clique ici pour en savoir plus ! Et si tu es septique quant aux piqûres, n'hésite pas à en parler autours toi et à aller toquer à la porte de plusieurs médecins (pour moi : 2 à Nantes, 2 à Paris).

Be safe !